RICHESSES NATURELLES...

Vieille de plus de 300 millions d'années, l'île Milliau est taillée dans le granite rose.

Ses dimensions : 1 km de long et 300m de large au plus, 52m de hauteur et une surface de 23 hectares, en font alors la plus grandes des îles trégoroises.

La Flore

275 espèces végétales ont été répertoriés répartis en fonction de l'orientation. En effet, sur le versant Sud-Ouest (versant marin) le vent et les embruns imposent leur loi, la végétation ne se développe que très peu, aussi on y trouve plutôt des ajoncs, de la bruyère...Alors que sur le versant Nord-est (versant continental) on y trouve des chênes, châtaigniers, mais aussi des fleurs commes les arums, narcisses, primevères, jacinthes...

La Faune

Les fourrés abritent merles, rouge-gorges, grives,...tandis que les marées découvrent de vastes estrans, terrains de pêche des goélands, aigrettes, hérons,...

Du côté des mammifères, outre les petits rongeurs (types mulots) et les prédateurs, l'espèce la plus caractèristique de Milliau est sans doute le lapin de garenne. Sa population très saine est régulée par la présence d'un couple de renards. Ce système "prédateur-proie" est en équilibre puisque les jeunes renardeaux, sitôt arrivés à maturité sont chassés par leurs parents vers le continent. A noter aussi la présence des crapauds, de salamandres tachetées, et parfois même de loutres, mais leur présence est beaucoup moins régulière.


Crédit photos : Alexandre Lamoureux - Office de Tourisme de Trebeurden